Quels types de vidéo pour mon cours ?

Inclure des phases à distance dans son enseignement demande de créer des supports spécifiques pour transmettre l’information. Si il est d’usage établi de transmettre les polycopiés sous forme écrite (format pdf ou traitement de texte ), il est aujourd’hui possible de réaliser soi-même ou avec une équipe des ressources audiovisuelles et multimédia. Cependant, il existe plusieurs types de média différents qui requierent des compétences et des moyens matériel plus ou moins importants. Il s’agit de trouver l’équilibre entre la qualité du média et son intérêt pédagogique.

pdf
Il s’agit du support de référence du cours, pas multimédia au sens propre. L’écrit permet de véhiculer l’ensemble des idées concrètes et abstraites de l’enseignant sans difficulté technique particulière de réalisation. Il s’agit le plus souvent du support le plus exhaustif et le plus complet du contenu que l’étudiant aura à apprendre.

La linéarité du polycopié ne met pas toujours en valeur de manière évidente le lien entre les idées. Ainsi, certains concepts ou notions peuvent être difficiles à décrire ou à se représenter pour les étudiants. De plus, l’écrit peut demander parfois plus de rigueur et de concentration pour la compréhension que l’oral ou le visuel.

Avantages : exhaustif, on peut y mettre tout ce qu’on veut

Inconvénients : lien entre les idées pas mis en valeur visuellement, si ce n’est par des schémas, demande un effort de concentration plus élevé que l’oral

Compétences requises : maitriser une suite bureautique

Besoin technique : logiciel de traitement de texte (Office, Open Office,…)

diapo
Le diaporama constitue le deuxième support le plus utilisé derrière le polycopié.

Il possède deux caractéristiques propres par rapport au polycopié :

– l’apport plus systématique du visuel

– la mise en relief des idées.

Le but premier du diaporama est de soutenir le discours oral lors d’une présentation et de mettre en valeur les idées phares. Occasionnellement, il peut servir de document de synthèse où figurent des références précises du cours. On suppose alors que l’étudiant a pris les notes suffisantes pour compléter le discours oral qui a eu lieu pendant le cours magistral.

Attention cependant à ne pas considérer le diaporama comme un support de cours à part entière et à bien préciser sa fonction.

Un diaporama qui est trop développé peut prêter à confusion quant à sa valeur dans le dispositif. L’étudiant aura tendance à le considérer comme le seul élément à retenir pour comprendre l’essentiel du cours.

Avantage : visuel, synthétique

Inconvénient : ne constitue pas un support de cours à part entière

Compétences requises : maitriser un logiciel de présentation, capacité à doser les informations

Besoin technique : logiciel de présentation (Powerpoint, Open Office Draw,…)

diapo-son
Il s’agit d’une variante du diaporama qui comble l’une des principales lacunes de ce dernier, le manque du discours oral. Il s’agit bien d’une ressource de type audio et visuelle qui requiert des logiciels spécifiques, mais qui n’est pas d’une grande complexité à réaliser. Il s’agit le plus souvent d’enregistrer les commentaires en même temps que l’on fait défiler les diapos. C’est un compromis intéressant si l’on cherche à sortir du polycopié traditionnel, mais que l’on ne cherche pas à produire de la vidéo en tant que telle. On peut le considérer comme support de cours à part entière, au même titre que le polycopié, par exemple pour développer une séance entièrement à distance ou de la classe inversée. Le diaporama sonorisé n’a pas la même qualité visuelle qu’une vidéo, on ne verra pas l’enseignant et on n’a pas de changement de plan qui vient capter l’attention. Elle aura tendance à être un peu monotone si la voix de l’enseignant n’est pas dynamique.

Avantages : visuel, synthétique, peut constituer un support de cours avec l’ajout de l’oral surtout pour la distance

Inconvénient : moins dynamique qu’une vidéo

Compétences requises : capacité à doser les informations, enregistrer sa présentation à l’aide d’un logiciel

Besoin technique : logiciel de présentation ou de capture d’écran avec prise en compte de l’enregistrement audio (Powerpoint à partir de la version 2010)

Exemple :

diapo-son-vignette
Il s’agit d’une autre variante du diaporama. Au son s’ajoute cette fois-ci la possibilité de rajouter l’enregistrement d’une webcam sous la forme d’une petite vignette. L’apport est pour l’étudiant de voir la personne qui présente et qui parle. Cela peut rompre la monotonie du diaporama sonorisé. Certains logiciels permettent d’inclure une capture de la webcam, d’autres ne le proposent pas. Le niveau de complexité de réalisation est à peu de chose près le même que pour le diaporama sonorisé.

Avantages : visuel, synthétique, peut constituer un support de cours avec l’ajout de l’oral surtout pour la distance, on voit le présentateur

Inconvénient : moins dynamique qu’une capsule scénarisée

Compétences requises : capacité à doser les informations, enregistrer sa présentation à l’aide d’un logiciel qui capte le son et la webcam

Besoin technique : logiciel de présentation ou de capture d’écran avec prise en compte de l’enregistrement audio et de la webcam (Powerpoint 2013 avec l’extension gratuire Mix, Camtasia Studio,…)

Exemple :

 

Il s’agit à peu de chose près de la même chose que pour le diaporama à la différence qu’au lieu de capter seulement les diapos, le logiciel captera ce qui se passe à l’écran. Cela peut être utile pour montrer du contenu qui n’est pas statique comme des animations tirés de logiciels, des démonstrations de logiciel ou de de navigation dans des sites internet.

Exemple :

 

cours-filmé
On rentre dans la ressource audiovisuelle par excellence. Le niveau de complexité par rapport aux supports précédents nécessite l’intervention de personnes extérieures, le plus souvent des techniciens audiovisuels. Filmer un cours ne signifie pas une préparation particulière pour la personne filmée, mais une préparation extérieure pour le tournage : caméra, régie mobile, micro,… D’autre part, la conférence ou le cours filmé ne nécessite pas un scénario ou un montage particulier, si ce n’est pour inclure les génériques. Il s’agit d’un support de cours utile pour de la distance si certains élèves ne peuvent pas assister aux cours ou comme support de rattrapage. En revanche, la longueur de telles vidéos qui peuvent s’étaler sur plusieurs heures ne garantissent pas leur efficacité pédagogique. En effet, comme pour une conférence en amphithéâtre, seul le dynamisme de l’enseignant peut garantir l’attention de l’étudiant. Le risque est aussi d’avoir des temps morts qui correspondent aux pauses dans le discours ou aux éventuelles pannes techniques. De plus, on ne retrouvera les interactions possibles lors de vraies séances en présentiel. Etant donnée la longueur des vidéos, il est intéressant de voir si les solutions techniques de captations proposent une option de chapitrage qui peut faciliter le visionnage a posteriori.

Avantage : tout le cours est accessible

Inconvénient : longueur parfois rédhibitoire

Compétence requise : pas spécifiquement pour le présentateur, surtout pour les techniciens

Besoins techniques : personnes extérieures, matériel de tournage (caméra, micro,…)

Exemple :

capsule
Il s’agit là d’une ressource audiovisuelle qui a été pensée pour son efficacité pédagogique. A la différence du cours filmé, la capsule pédagogique est scénarisée. Elle est également plus courte que le cours filmé (moins de 15 minutes) puisqu’elle se concentre sur un point précis (concept, théorème, expérience,…). On peut considérer le diaporama sonorisé ou sonorisé avec vignette comme un type de capsule vidéo. On peut aussi faire appel à une équipe audiovisuelle pour une qualité supérieure. En fonction de la qualité qu’on recherche, le degré de complexité sera plus ou moins élevé.

Avantage : le contenu pédagogique est ciblé

Inconvénient : qualité audiovisuelle dépend de l’investissement des acteurs

Compétences requises :

pour l’enseignant : scénario et passage devant la caméra

pour l’équipe extérieure : tournage et post-production

Besoins techniques : dépend de la qualité recherchée réalisable seul ou avec une équipe extérieure, matériel de tournage (caméra, micro,…)

Exemple :

Leave a Comment