Formuler son objectif pédagogique

Savoir ce dont on va parler ne suffit pas : la pédagogie s’intéresse à ce que les étudiants vont apprendre. Que veut-on qu’ils apprennent ? Comment leur faire apprendre ? Comment évaluer ce qu’ils ont appris ? Voilà les questions de base de la conception pédagogique. La définition des objectifs pédagogiques est le premier pas.

L’objectif pédagogique est la formulation explicite de ce que l’enseignant cherche à faire atteindre à ses élèves pendant l’action de formation.Cet objectif s’exprime en terme de performance, sous la forme d’un comportement observable que l’élève pourra accomplir et qui pourra être évalué. À la fin de la formation, la formulation opérationnelle de l’objectif permet à l’enseignant de répondre à la question : l’objectif est-il atteint ?
Entre objet et objectif :

objet-objectif

L’objectif pédagogique n’est pas le programme de l’enseignement. Cela reviendrait à dire que l’objectif d’un cours est de mémoriser un polycopié par coeur. L’appropriation d’un savoir passe par un processus dynamique qui comporte les informations à traiter, mais aussi les tâches que les élèves doivent exécuter pour assimiler l’information. C’est pour cela que l’objectif est une performance.

Entre les différents niveaux de la formation :

finalité-objectif

Nous nous en tenons ici à l’objectif pédagogique d’un module ce qui peut être atteint en situation de formation. L’objectif pédagogique s’articule avec les niveaux macro des finalités et des objectifs d’un cursus de formation.

  • La question de l’objectif pédagogique ne se limite pas pour l’enseignant au fait de transmettre un savoir. Si c’était ce cas, l’objectif pour l’élève serait simple et implicite : il suffirait d’apprendre le cours. La plupart du temps lorsqu’il conçoit son cours, l’enseignant fait des choix dans son domaine de compétence de ce qui lui semble correspondre le mieux aux objectifs du cursus de formation. Il s’agit de cibler deux ou trois objectifs réalisables dans le temps du module.
  • Dès que le scénario pédagogique devient complexe, alors il devient important de préciser les intentions pédagogiques. Cet impératif est dû au fait que de l’objectif pédagogique découle la cohérence de l’enseignement : l’objectif détermine le type d’évaluation et le type d’activité.
  • À un autre niveau, l’explicitation des intentions pédagogiques de l’enseignant est un indicateur important pour l’ensemble des acteurs du dispositif. L’institution de formation a besoin des objectifs pédagogiques pour organiser les cursus et l’élève a besoin de ses objectifs pour organiser son travail.

À l’École des Ponts, Les objectifs pédagogiques d’un module sont élaborés à partir des objectifs de formation et répondent à la question : de quoi doivent-ils être capables à la fin du module pour être “capables” dans leur vie professionnelle ?

Il existe une recette simple pour formuler l’objectif pédagogique :

1. Utiliser un verbe d’action à l’infinitif. Une action est observable et mesurable.
2. Décrire les conditions de réalisation, moyens, contexte de l’objectif.
3. Formuler l’objectif selon le point de vue de l’apprenant.
4. Inclure idéalement des critères de performance permettant de vérifier que l’objectif est atteint.
L’ensemble de ces indications vise à produire un énoncé concret qui précise les savoirs à acquérir et les actions qui seront évaluées dans le module. On doit pouvoir répondre sans ambigüité à la question : “l’objectif est-il atteint ?” Un objectif clairement formulé peut toujours être inséré dans une telle phrase : « À la fin de cette formation, l’apprenant pourra /être capable de (objectif formulé).»

Exemple 1 :

À l’issue du module, les étudiants devront être capables de :

  • mobiliser leurs connaissances de mécanique des structures (savoirs théoriques) pour mener à bien les différentes phases de la conception d’un ouvrage parasismique (savoirs procéduraux)
  • approximer le dimensionnement d’un ouvrage parasismique par des calculs “à la main”(savoirs pratiques).

Ils réaliseront un mini-projet guidé dont la difficulté équivaut à celle que rencontre un ingénieur débutant en bureau d’études (action observable et évaluable).

Exemple 2 :

À l’issue du module, les étudiants seront capables de :

  • Expliquer les principes de la thermodynamique (savoirs théoriques)
  • faire une présentation vulgarisée dans un article de trois pages du niveau “sciences et vie junior” (action observable et évaluable)
  • résoudre un problème donné (de telle complexité) en faisant appel aux équations étudiées en cours (action observable et évaluable).

Leave a Comment