Classe inversée : un cours à gros effectif en calcul scientifique aux Ponts

Gabriel Stoltz est enseignant et chercheur à l’École des Ponts Paristech. Il enseigne un cours d’initiation au calcul scientifique et d’analyse spectrale qui ont donné lieu à des expérimentations de classe inversée.
Ses élèves sont en 1ere année de formation d’ingénieur . Son expérience de classe inversée s’est déroulée avec un effectif de 140 élèves de première année réparti en 7 petites classes (2015-2016). Il gère une équipe d’enseignants volontaires qui mènent les petites classes selon le format prévu par le cours : préparation du polycopié à la maison et séance d’application des exercices en classe en petits groupes. L’objectif initial du cours est de s’initier à différentes méthodes de calcul scientifique.

Le changement le plus significatif pour l’enseignant est celui de la relation à l’élève avec plus de questions posées en TD, une meilleure connaissance des groupes et une meilleure qualité globale de la participation des élèves. Il note que le fait d’avoir vu le cours à l’avance et parfois à plusieurs décomplexe les élèves qui posent plus de questions. Il lui semble important de garder des moments de restructuration, où l’on rebondit sur les difficultés des élèves perçues pendant le présentiel.
L’enseignant met en garde sur la quantité de travail que représente le passage d’un cours entier en classe inversée. Il peut être plus avisé d’y aller de manière progressive.