Salle formation Casa 2

Former les enseignants marocains à la gestion de projet MOOC

Salle formation Casa 2

Pendant deux jours les deux ingénieurs pédagogiques du service d’ingénierie et d’innovation pédagogiques de l’école des Ponts ParisTech ont formé plus d’une trentaine de personnes pour que leurs projets MOOCs puissent démarrer sur de bonnes bases.

Cette formation était organisée à l’initiative de Franck Molinaro dans le cadre d’un accord entre le ministère en charge de l’Enseignement Supérieur marocain, le GIP FUN et l’Ambassade de France au Maroc pour créer une plateforme marocaine de MOOC (MUN pour Maroc Université Numérique), sous la forme d’une marque blanche proposé par FUN. Suite à cet accord, le ministère marocain a lancé un appel d’offre pour financer la création de MOOCs dans les universités publiques marocaines, une cinquantaine de projets ont été retenus.

Afin que ces MOOCs se réalisent dans les meilleures conditions possibles l’ambassade de France a invité des binômes pour former les porteurs de projets dans 4 régions marocaines. Cette formation était la première d’un cycle de 3 formations qui se dérouleront sur plusieurs mois.

Fort de leurs expériences en MOOC et en particulier sur OpenedX (plateforme d’enseignement utilisée par FUN et MUN), Gilles Buisson et Thomas Boulogne ont été sélectionnés pour constituer une des 4 équipes de formateurs de cette formation initiale.

Cette formation avait pour objectifs :
– d’identifier les spécificités du MOOC en tant que dispositif pédagogique, d’apprentissage en ligne,
– de repérer les bonnes pratiques et les écueils en terme de gestion de projet MOOC
– de définir les grandes lignes de son projet (pourquoi, pour qui, avec qui, comment,…).

Elle alternait parties théoriques, activités pratiques et retour d’expériences. Au cours des deux jours les participants ont pu
– constituer un groupe d’échanges et de ressources autour des MOOCs,
– préciser leurs cibles, définir le contexte de création et envisager des critères de réussite pour évaluer leur MOOC
– travailler sur la scénarisation et l’alignement pédagogique
– envisager une équipe projet et définir les rôles de chaque membre
– aborder la planification d’un projet qui s’étend sur plusieurs mois, voire une année
– s’informer sur les différents types de vidéos, leurs qualités et leurs défauts, leurs conditions de production
– et pour une partie d’entre eux montrer leurs productions.

La formation s’est déroulée à la présidence de l’université Hassan II dans de très bonnes conditions. Les participants, enseignants chercheurs pour la plupart, enthousiastes et volontaires se sont montrés très satisfaits de la formation.

Ressources complémentaires :
Article de l’ambassade de France au Maroc sur la coopération franco-marocaine des MOOCs et l’appel à projets MOOC

Leave a Comment