Intégrer le jeu dans son cours

À priori intégrer un jeu dans son cours semble contraire à ce qui définit traditionnellement l’apprentissage en classe, car le jeu semble plutôt synonyme de distraction et de frivolité. Pourtant, on entend parler depuis quelques années de l’apprentissage par le jeu, voire de jeux sérieux dans l’enseignement supérieur. De quoi parle t-on ? Dans quelle mesure le jeu est pertinent dans un enseignement ? Quel investissement pour l’enseignant ?

Leave a Comment