Interactivité en classe et pédagogie active

Depuis l’apparition de nouvelles pédagogies (Freinet, Montessori, Steiner) tout au long du XXe siècle, il y a un débat quasi philosophique entre partisans des méthodes dites “actives” fondées sur le développement naturel de l’individu (pratique avant théorie) et les partisans, plus traditionnels, des méthodes transmissives (théorie avant pratique) pour savoir quelles sont les méthodes les plus efficaces pour l’apprentissage. Dans la pratique, pourtant, les méthodes actives et transmissives cohabitent souvent ensemble.

C’est qu’au delà du postulat de départ sur la méthode pédagogique, l’interactivité en cours est une question plus large que même l’enseignant le plus transmissif peut reconnaitre comme une nécessité.

Comment concilier ces deux aspects dans un dispositif pédagogique, c’est ce que nous essaierons de voir dans ce dossier ?

Leave a Comment